Tourisme et E-commerce en France et en Afrique du nord

e tourisme

Les nouvelles technologies telles l’internet représentent aujourd’hui un atout majeur pour le développement du secteur touristique d’un pays. La technologie et le tourisme se sont liés pour offrir une méthode efficace de planification de voyage que l’on appelle E-tourisme. Il s’agit du premier secteur d’activité disponible sur internet offrant aux acteurs majeurs de ce secteur comme les hôtels et les agences de transports un moyen pour faciliter l’accès à ses services. L’E-tourisme devient de plus en plus connu et s’étend dans tous les pays du monde, en Europe comme en Afrique.

E-tourisme en Europe :

La France :

L’avenir du tourisme en France repose sur l’E-tourisme. En effet, la plupart des touristes souhaitant visiter la France choisissent de faire des réservations en ligne. En 2015, 60% des européens ont planifié leur voyage en ligne et 32% ont réservés leur hébergement auprès des sites des hôtels. De plus, dans l’heure où l’on parle, l’internet n’est plus une chose inconnue des français. Il est utilisé par des personnes de toutes générations. Presque tous les hôtels, sites touristiques, agences de transports de la France disposent d’un site de réservation en ligne. Ce qui facilite le choix des touristes en termes de moyens de transport, du lieu d’hébergement et des lieux à visiter. Ces sites emploient des professionnels en tourisme qui garantissent un accès facile aux sites : la lisibilité du site sur mobile ou ordinateur. Les touristes peuvent alors organiser de façon prompte leur voyage en procédant à un paiement en ligne. Parmi les nombreux sites de réservation en ligne en matière de tourisme en France, on retrouve Air France, Vente-privée Voyages et Expedia.

E-tourisme au nord d’Afrique :

Tunisie :

La Tunisie compte 600 sites de commerce où les 60 % sont réservés au tourisme. Les opérations effectuées par carte bancaire des touristes se subdivisent comme suit : 88% consacré aux billetteries, 4% pour les hôtels et 2% pour les agences de voyages. Les Tunisiens n’ont pas encore l’habitude de faire des réservations en ligne. La plupart d’entre eux en effet ne sont pas doué en nouvelles technologies telles l’internet et ont du mal à s’orienter vers le paiement en ligne. Lors d’une conférence organisée par la Fédération Tunisienne des Agences du voyages et de Tourisme, il a été évoqué d’apporter une évolution a l’e-tourisme de ce pays. Cela peut être avantageux pour les opérateurs mais aussi les clients. Parmi les sites de réservations en ligne, applications web ou web services des hôtels et agences de voyage de la Tunisie, on retrouve tunisiedispo.com, NG-Multimédia, le CYBERESA, Tunisiebooking, Traveltodo

Maroc :

Pour le Maroc, l’E-tourisme commence à avoir une place prépondérante. Il représente les 12% des transactions électroniques soit 32 142 opérations effectuées au cours du premier trimestre. Ce chiffre ne cesse de s’accroitre grâce à la manifestation massive des avantages offerts par l’internet. Aujourd’hui 82% parmi les 220 maisons d’hôtes du Maroc disposent de leur propre site internet. La plupart de ces sites sont dirigées par des agences de services. Ces agences exercent des services par internet vers les agences de voyages et autres intermédiaires ou Business to Business et vers les clients finaux ou Business to Costumer. Toutefois, l’application de l’e-commerce dans le secteur touristique au Maroc nécessite de grandes améliorations. La qualité de ces sites web est encore très limitée et dotée d’une utilisation compliquée. Jusqu’ici, le taux d’information trouvé dans ces sites n’ont jamais pu dépasser 2%. Les sites web de l’e-tourisme à Maroc manquent de mis à jour et ne possèdent pas un système de paiement en ligne qui s’avère être indispensable. En dépit de ces limites, l’e-tourisme représente une potentialité de développement du pays. La RAM, Hotellia.ma et agoda.com sont des sites de réservation en ligne du secteur touristique au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *