La relocalisation des activités industrielles en France

La relocalisation des activités industrielles en France

La plupart des industries françaises optent pour la relocalisation entière ou partielle de leur activité en France. Ce qui présente divers avantages et peut-être promoteur pour les industries. La Direction Générale des Entreprises (DGE) a d’ailleurs exposé les caractéristiques de la relocalisation des activités en France en s’appuyant sur une explication sur les mentions, marquages et labels offrant l’origine des produits. Cependant, cette relocalisation présente encore des limites.

Principe :

La relocalisation des activités industrielles en France présente d’énormes atouts pour les industries. Elle peut en effet augmenter la réputation de l’industrie tant au niveau international que national. Relocaliser permet aussi de  minimiser les coûts de logistiques ainsi que les difficultés au sujet de la durée de livraison. Il est beaucoup plus avantageux de relocaliser en France que dans les pays émergeants. Relocaliser dans ces pays peut avoir d’impact négatif en raison des coûts élevés des taux de changes. Relocaliser en France est beaucoup plus simple et ne nécessite une collaboration avec les autorités et le partage des investissements. Le travail local peut être aussi avantageux dans le domaine culturel et législatif. La relocalisation en France facilite la recherche des fournisseurs en France ou en Europe pour toute sorte d’industrie comme le textile, l’automobilisme,… Elle garantit un rapprochement entre l’entreprise et les fournisseurs et clients.

Les limites :

En dépit de ces avantages non négligeables, la relocalisation en France présente encore des limites qui nécessitent des longues années d’études. Ces limites se situent au niveau du coût de travail. N’ayant pas atteint leur objectif stratégique,certaines industries choisissent de délocaliser de France pour relocaliser dans d’autres pays. Ces objectifs incluent une notoriété optimale et un marché démesuré.  De même La forte manifestation de la relocalisation en France a également entrainé une perte indéniable de savoir-faire et la capacité de production des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *